Vieux Bellevue

En 2020-2021 nous avons reçu un financement de FDEFO pour nous permettre de faire une cure de rajeunissement a notre Piste de la Légende, notre village miniature et notre pont! 

A Bellevue nous avons un attrait qui attire les touristes de partout, notre piste de la légende fransaskoise.  Dans cette piste nous y retrouvons des faits historiques de Bellevue et les environs.  Cette piste était en grand besoins de rénovations.   Donc nous avons proposé une cure de rajeunissement pour ses choses qui est notre visibilités lorsqu’un touriste arrive à Bellevue.

La piste en question a été très négligé dans les dernières années, s’en était presque gênant.  Comme vous verrez par les photos les plaques descriptives était très endommagé par l’eau (elles étaient faites en bois) et devais être refaite.    Ici-bas vous trouverez un bref descriptif de la piste pour que vous puissiez comprendre l’importance de cette piste pour le tourisme à Bellevue.

Le village miniature de Bellevue était aussi très endommagé, et si les réparations qui s’impose n’était pas faite, nous l’aurions perdu de façon définitive dans un avenir assez rapproché.  Le village de Bellevue n’était pas originalement ou-il se situe présentement. Il était plus au sud-ouest d’ici.  Les noms inscrits sur les maisons sont des familles qui ont réellement vécus ici de 1878 jusqu’à 1926. Un don de terre plus au nord-est pour une nouvelle église a provoqué le déménagement. 

La piste de la légende Fransaskoise c’est un musée d’objets d’art extérieur qui démontre avec fierté notre passé, notre culture et notre confiance dans l’avenir. Les œuvres d’art dans la Légende Fransaskoise raconte l’histoire des fransaskois – la culture, l’éducation, l’économie, la religion, l’agriculture, les pionniers, les Métis.   Situé dans la cour du Rendez-Vous, on y entre par le pont.

Le pont des générations est le passage du présent au passé.  Le pont était grandement endommagé qui était un danger pour utilisations.  L’été 2020 nous avions bloquer l’accès au pont.

On va nous situer à l’époque avec cette maison en bois rond. On a construit cette maison comme les gens le faisaient au début de la colonisation : on se servait du tremble et liard des prairies que l’on travaillait à la hache et à la scie avant de le bousiller.  On y voit les différentes étapes entreprises par le colon afin de pouvoir passer le premier hiver à l’abri. 

L’église était le centre des communautés fransaskoises. L'église que nous voyons aujourd'hui est la 4ème église de cette région en un peu plus de 100 ans. Les briques sur le montage sont les briques de la troisième église, bâtit en 1926. En 1961 ils ont bâti une nouvelle église plus et c’est celle que nous utilisons encore aujourd’hui. 

Ce projet nous a permis de reprendre notre place dans le milieu touristique régionale, et nous a redonné une fierté.